Un peu d’histoire …

L’Organisation

Le Conseil de l’Europe est l’une des plus anciennes organisations internationales dédiées à la promotion de la coopération européenne. Elle agit à travers les droits de l’homme, la démocratie et l’Etat de droit.

Fondée en 1949 par le Traité de Londres, cette institution a été mise en place par un groupe de gouvernants nationaux bien décidés à éviter que les horreurs et les souffrances engendrées par les deux guerres mondiales qui ont marqué le XXe siècle ne puissent se répéter.

Depuis, les 10 membres fondateurs (la Belgique, le Danemark, la France, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède et le Royaume-Uni) ont été rejoints par presque tous les pays du continent européen, ce qui porte à 47 le nombre d’Etats aujourd’hui membres de l’Organisation.

Son histoire

Depuis sa création, le Conseil de l’Europe a avancé de manière significative vers la réalisation de ses objectifs. Il a relevé les plus grands défis actuels liés à la situation politique et sociale de l’Europe et n’a pas manqué de réagir face à l’émergence des nouveaux dangers qui menacent les droits humains de la population européenne.

Le Conseil de l’Europe a été l’une des premières institutions internationales à ouvrir ses portes aux pays d’Europe centrale et orientale après la chute du mur de Berlin. Il a aussi adopté de nouveaux traités pour faire face aux problèmes contemporains tels que la cybercriminalité, la criminalité en matière de santé, le terrorisme international et la traite des êtres humains.

Ses objectifs

Le Conseil de l’Europe a été créé pour promouvoir les droits de l’homme, la démocratie et l’Etat de droit. Ces valeurs constituent, selon l’Organisation, le fondement d’une société tolérante et civilisée. Elles sont indispensables pour la construction d’une Europe stable, fonctionnelle et cohésive.

Depuis 1949 et la création de l’Organisation, le contexte dans lequel celle-ci agit a radicalement changé. Les évolutions technologiques, scientifiques, politiques, sociales ou encore économiques ont en effet créé de nouvelles opportunités, mais elles ont parallèlement fait naître de nouvelles menaces pour la démocratie, les droits de l’homme et l’Etat de droit.

La coopération – principe situé au coeur du mandat du Conseil – permet de répondre aux défis de la société européenne contemporaine, le processus étant axé d’une part sur l’enrichissement de l’identité et de la diversité culturelle de l’Europe, d’autre part sur le soutien de la stabilité démocratique par la réforme politique, législative et constitutionnelle.

Dates clés

Pour découvrir les dates clés, rendez-vous sur le site du Conseil de l’Europe en bref.